Igor Mouret

 

Qu'y a t'il ?

 

Un parapet de pierre, près d’une église.

Une route traversant un village,

La chaleur au plein de l’été

Et les bruits d’une vie à son midi .

 

Concentrée, recueillie,

Sur cette interrogation :

«  Qu’y a t’il au creux du silence,

Qu’y a t’il au creux de nos corps ? »