Igor Mouret

 

 

Dénouement

 

 Une chance !

Celle d'être en vie.

Matière dans la matière

Animée du cosmos,

Imprégnée de Dieu.


 

La pression folle

De mon esprit

Ensemence ma vie.


 

Flot de rêves,

Déluge de pensées

Traversant mon cœur

Comme les vagues

Inlassables de la mer.


 

Épuisant les résistances,

m'amenant patiemment,

A céder, à l'expression de la vie.